AccueilCalendrierFAQGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rêveries utopiques d’un pervers solitaire/pv :Raguna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Juan Azul
Masculin Messages : 13
Age : 23

Plaisir liquide~
Orientation sexuelle: Les deux sexes, préférence garçon
Amant(s): hé hé
Statut social & métier: Héritier d'une petitte bourgoisie au royaume chocolat
MessageSujet: Rêveries utopiques d’un pervers solitaire/pv :Raguna   Dim 20 Fév - 22:33

Spoiler:
 

Un éclair rouge, non c'est peut être une carotte volante ah non tiens on est a la plage donc c'est un crabe, et bien non c'est juste un Juan qui court volant vers la liberté tu moins c'est ce que l'ont pourrait croire à le voir courir ainsi. Juan revenait de chez sa petite Aly chérie comme il adore appeler la libertine, Juan sans Allyce c'est comme du nutella sans cuillère ou une tagada blanche c'est rien et ça ne sert à rien. Le roux doit beaucoup à la petite poupée de glace, sans elle son sourire ne serais que conte et légende et sa perversité l'aurait transformé en Barbie pour homme alors oui Allyce c'est ça meilleure amie ...la seule pourtant le chocolat est gentil mais timide voila le souci et puis timide c'est pour mieux préservé son image de noble propre sur lui ! Il a un gros défaut c'est ça perversité envers la gente masculine, pour lui les filles c'est fade à part sa Lyly bien sur elle c'est un canon non mais oh ! Et aujourd'hui son pêché l'avait conduit vers les bains public du royaume car qu'aurais fait un noble ici parmi les "prolétaire" ? Rien du tout à part se moquer mais le pervers avait une idée en tête "MATER" des corps dégoulinant d'eau et de chaleurs rien de mieux pour mettre ses hormones en mode discothèque ou tout le monde s'éclate. Cependant le draguer de nuit n'aurait bien sur simplement laissé son regard vagabondé de corps en corps comme d'habitude quoi, mais ce qu'il ne savait pas c'est que pour une fois il allé avoir une super surprise alliant son style de mec a une certaine intelligence qui se dégageait d'un garçon à l'allure frêle mais alléchante du point de vue de Juan pour lui c'était Muy caliente tout ça. Chaud très chaud il avait pourtant c'était l'hiver certes mais pas dans le corps du jeune homme comme souvent lorsqu'il était en c'est lui de tentation. Il fixa ce garçon qui avait l'air de se cacher des autres par pudeur ? Juan ne le savait guère mais ça l'intrigué beaucoup et alors il voulut en savoir plus sur ce brun hypnotique. Il s'en approchât doucement du moins c'est ce qu'il crut car rapidement il se retrouva face a lui comme un idiot ne sachant quoi dire.
Juan reprit son souffle et dit gentiment:
-Ah Salut toi tu dois me trouver bizarre je parie mais c'est normal ...
...du moins je crois pensât-il car cela ne ce faisait pas d'aller se planter devant un type comme ça alors il sourit pour paraitre sympathique et non comme le pervers qu'il est.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Raguna Nakamura
Féminin Messages : 96
Age : 26

Plaisir liquide~
Orientation sexuelle: What the Mother Duck !? (Inconnu)
Amant(s): Je voudrais bien, mais j'ai très peu confiance aux gens...
Statut social & métier: Stratège des chocolats
MessageSujet: Re: Rêveries utopiques d’un pervers solitaire/pv :Raguna   Jeu 17 Mar - 1:18

Pourquoi je décide d'aller aux bains publiques? C'est plutôt simple, l'eau chaude au château ne m'aime pas du tout! J'ai tendance à prendre une douche et avec moi, elle ne dure même pas 20 minute... Donc c'était baignoire traditionnel et pas savoir se placer dedans pour être confortable ou un énorme bain avec pleins de gens? Je suis pudique et énormément timide, mais je préfère les bains publiques. Je prends mes choses dans ma chambre avant de sortir tranquillement pour me diriger au lieu désiré qui est vers la plage. Quand j'entre, j'ai du dire à la réceptionniste que j'étais un garçon, sinon elle m'aurait pousser dans le bain des filles en pensant que j'en était une et une chance qu'elle a finit par me croire sinon je serais parti en courant! C'est pas que je déteste les filles, au contraire, juste que j'en ai une peur bleu!!! Bon trêve de bavardage, j'entre dans le vestiaire où je me déshabille quasi dans un coin reculer et cacher, j'ai honte qu'on voit mon corps... Pudique comme je suis, je met une serviette autour de ma taille avant de prendre mes choses et sortir pour aller dans le bassin. J'avoue qu'il y est beaucoup de monde pour une heure si matinal... Instinctivement je m'assis dans un coin reculer des gens, dans l'eau en me cachant quasiment en rougissant. Parfois je me dis que je devrais arrêter d'être si gêné, oui c'est mignon, mais d'autre fois ça donne une mauvaise première impression et surtout quand j'ai ma gynophobie d'activé! Mais ça je n'y peux rien... Même j'ai déjà été voir des psychologues pour ça, mais rien y va, j'ai toujours peur de la gente féminine qui me donne envie de me cacher... Tout d'un coup, je sens le regard de quelqu'un sur moi, je lève la tête pour voir d'où ça pourrait venir et rapidement j'ai ma réponse. Un adolescent roux, peut-être un peu plus vieux que moi c'est approcher pour me parler.

"Bon-bonjour... Vous êtes pas bizarre, il est normal d'aller voir les gens, enfin je crois..."

Ma voix était faible, douce et pas très rassuré. Oui je me sens très intimidé devant les gens en tout genre, même les plus banales. Je regarde le jeune inconnu en essayant d'être discret, je l'envie il est plus beau que moi... J'ai un physique totalement ordinaire, mais pleins de gens veulent me toucher ou me draguer la majorité du temps... Il y a déjà une fille qui m'a abusé, je veux pas une autre personne, donc à cause de ça j'ai de la difficulté à avoir confiance aux autres. Mais avec mon traumatisme, je me suis malheureusement rendu compte d'un énorme défaut en moi que je ne veux pas accepter... Je suis masochiste, comment je me suis rendu compte? Par hasard quand exemple on me disputais d'une erreur que j'avais commise, ça me rendais étrange... Ça me rends trop honteux, mais j'ai jamais vraiment sus comment monter mon estime de soie aussi.

"Vous allez bien? Pardon si je ne suis pas très bavard..." mon regard était porter vers l'eau et ma voix était presque comme un murmure à cause que je suis intimidé...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Juan Azul
Masculin Messages : 13
Age : 23

Plaisir liquide~
Orientation sexuelle: Les deux sexes, préférence garçon
Amant(s): hé hé
Statut social & métier: Héritier d'une petitte bourgoisie au royaume chocolat
MessageSujet: Re: Rêveries utopiques d’un pervers solitaire/pv :Raguna   Ven 3 Juin - 23:07

Juan avait pris pour habitude d'aborder les gens qu'il trouvait à son gout et dieu c'est à quel point c'est rare. Monsieur est un difficile dira t-on.Mais la il sentait qu'il avait trouvé un garçon rare et même si celui-ci disait qu'il n'avait pas de conversation, le roux le ferait parler, quitte à l'assassiner sous les questions. C'est le brun qui posât la première question: Comment il allait ? Que répondre..."J'ai super chaud depuis que je t'ai aperçu !" ah ah non bien trop pervers ou alors "Avant je n'allais pas bien puis je t'ai vu au loin et je me suis sentis mieux..." mais bien sur le lover à l'américaine pas du tout le style de Juan, lui c'est plutôt poésie et si il t'apprécie vraiment tu risque d'être comparait à un objet ou lieu historique. L'histoire sa douce passion connue de tous son autre passion pour le contact charnel est bien sur enfouis dans le méandre de son esprit.

-Je vais très bien merci et toi comment te portes tu ?

A ce sourire qui veut tout dire à la fois charmeur et légèrement pervers, mais en ajoutant une pointe de noblesses dans sa parole il espérait que son séduisant interlocuteur ne s'effraye pas trop ou ne le prenne pour un fou psychopathe obsédé.

-Je manque d'impolitesse, je ne t'ai même pas demandé ton prénom et je ne me suis aucunement présenté...


Juan marqua un pause avant de continuais, complètement absorbé par l'aura étrange que dégagé le jeune homme en face de lui.

-Je me présente Juan et quel est ton prénom ?

Oh oui dit lui vite, qu'il sache quel est le nom qu'a donné le monde à cette créature doté de charme qu'il n'a pas l'air de voir. Dans les ténèbres Juan serait peut être un incube mais il aurait maintenant trouvé un humain capable de l'attirer et de lui donner une envie folle de se "nourrir". Mais à l'inverse des incubes, il n'a aucun pouvoir de séduction, juste de la gentillesse ou peut être qu'il est candide ? Un candide pervers, quel bel oxymore pour l'historien. Juan se calma enfin il devait être en manque de beau jeune homme en ce moment sinon il ne s’emballe pas tant surtout qu’il eu enfin l’air de se rendre compte de la timidité maladive de son comparse de bain. Il baissa les yeux un peu gêné de toutes les pensées obscènes qu’il venait d’avoir. C’est bien le défaut de Juan ça s’emporter sans faire attention aux autres.

-Je suis désolé je suis très indiscret…

Oui excuse toi vaut mieux tard que jamais, vraiment quel imbécile Juan, si tu te souciais un peu des autres parfois au lieu de ne pensé qu’au cul des mecs ce serait mieux non ? Cette petite voix dans la tête qu’on appelait conscience Juan la ferait bien taire. Il osa enfin re regarder le brun en face de lui pour lui donner un sourire qui ce voulait être rassurant.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Rêveries utopiques d’un pervers solitaire/pv :Raguna   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rêveries utopiques d’un pervers solitaire/pv :Raguna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sekai Okashi :: Hosted by imgur.com :: Plage Cacao-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit